Pour la première fois de son histoire, la Fédération Wallonie-Bruxelles se dote d’une stratégie couvrant de façon systémique les leviers d’une intégration judicieuse du numérique en éducation.  Le soutien apporté à la transition numérique déjà initiée par nombre d’enseignants  au service de la créativité, de la qualité et de la diversité de leurs dispositifs d’enseignement ne pourra que renforcer la nécessaire réflexion à mener sur les outils.

Plus que jamais, le numérique doit être un outil au service de la pédagogie et élargir le champ des possibles, rajouter de nouvelles couleurs à la palette d’intervention et d’actions pédagogiques et didactiques des enseignants. Cette intégration judicieuse du numérique passe par la formation et l’apparition en Belgique francophone du champ de la technopédagogie au sein de la formation initiale des enseignants. Cette réforme, qui prévoit de porter la formation de tous les enseignants au niveau master, identifie au sein des contenus à aborder lors de la formation, les nécessaires rudiments qui permettront de faire du numérique un outil au service des apprentissages de tous les élèves. Au delà des rudiments, des profils plus experts pourront voir le jour au travers d’options ou d’un master de spécialisation.