Ludovic Miseur

Mon blog technopédagogique

Mois : août 2016

Mes grands principes pour les environnements numériques de l’école secondaire

Cet article exposera quelques grands principes pour le développement d’environnement numérique en secondaire. Il est basé sur l’expérimentation et l’analyse réalisée afin de conceptualiser, modéliser, concevoir et déployer l’environnement numérique qui soutient les activités d’enseignement et la pédagogie de mes collègues dans mon établissement scolaire …

Une des premières choses à bien cerner est le projet pédagogique de l’établissement et comment les solutions techniques et technologiques peuvent le soutenir et le développer.  Il s’agit, lorsque l’on œuvre dans un établissement scolaire, de ne pas tout révolutionner ou bouleverser, mais tout d’abord d’identifier comment l’environnement numérique qui va être déployé est mis au service des orientations pédagogiques de l’établissement. Le numérique doit donc s’intégrer avant tout dans un contexte.

Ce préalable établi, il convient ensuite d’explorer l’état de l’art et d’en extraire les ressources et modèles compatibles avec le projet pédagogique et le profil de l’établissement scolaire.  Ceci signifie donc, pardon aux grands rationalistes, que chaque environnement sera adapté et donc différent d’un établissement à l’autre, et ce, même si de grandes lignes de force resteront communes, les missions d’une école ne différant in fine pas beaucoup d’une autre sur le fond mais sont d’une infinie diversité sur la forme.

Lire la suite

Neuromythes et fonctionnement du cerveau

Une définition

Neuromythe, ce mot un peu barbare ne vous dit peut être rien, mais il fait pourtant partie de notre quotidien. Les neuromythes, ce sont toutes ces croyances infondées (ou plutôt carrément fausses) sur le fonctionnement du cerveau humain.

Et un petit quizz

Les affirmations suivantes sont elles exactes selon vous ?

  1. Nous n’utilisons que 10% de notre cerveau;
  2. Les cerveaux masculins et féminins sont anatomiquement différents;
  3. On peut être très cerveau droit ou très cerveau gauche.

Alors, qu’avez-vous répondu ?

Ces 3 affirmations sont fausses et démontrées comme telles par de nombreuses études scientifiques. Mais ce ne sont pas les seules.

Les enseignants sont les principales victimes de ces fausses croyances. Enrobées de marketing, relayées par des associations ou des ouvrages, elles se répandent en lieu et place des études scientifiques, de l’état de l’art actualisé des connaissances scientifiques sur le fonctionnement du cerveau.

Neuromythes les plus fréquents chez les enseignants

Lire la suite

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén